Escapade en Jamaïque au son du Reggae.

La Jamaïque est une destination bien connue pour ses voyages tout-inclus organisés par plusieurs tour-opérateurs. Il n’y a aucun soucis à avoir, ces forfaits sont parfaits pour tous les types de vacanciers de par leur facilité et leur accessibilité. On vous tient carrément par la main. Aucunement besoin de se casser la tête ici, le personnel s’occupe de tout et il ne reste qu’à profiter du moment présent. L’important est de bien choisir son hôtel en fonction de ses besoins. Même si Montego Bay ne possède pas d’aussi longues plages que les îles voisines, plusieurs complexes hôteliers ont leur propre plage de sable blanc, eau turquoise incluse… Un aspect à ne pas négliger lorsque l’on est en vacances ! De plus, étant situé entre Negril et Ocho Rios, il s’agit d’un bon emplacement pour profiter au maximum des activités qu’il y a à faire dans ce beau pays.Par contre, il s’agit davantage de vacances et non d’un voyage selon moi. Chacun son trip comme on dit! 😉 Personnellement, j’aime bien cette formule, mais mon esprit d’aventurière m’a toujours porté à avoir une plus forte attirance vers les voyages sac à dos où les imprévus nous amènent souvent un lot de belles surprises et de superbes découvertes.

plage-de-negril-1

La Jamaïque est une île bien différente de ses consœurs caribéennes. Malgré le fait que le rythme de vie soit beaucoup plus lent, les jamaïcains sont des travailleurs acharnés et doivent souvent avoir des compétences dans deux ou trois domaines différents afin d’arriver à faire un salaire décent. En effet, le coût de la vie est extrêmement cher et la majorité des familles ont de la difficulté à satisfaire leurs besoins et à arriver à la fin du mois. C’est lorsque l’on sort un peu du confort de son hôtel que l’on peut constater que c’est un pays très pauvre et où il a y également beaucoup de pollution. De nombreux bidonvilles existent toujours dans les coins plus éloignés des grandes villes et la population de ces quartier doit continuer de vivre à l’ancienne selon les traditions de leurs ancêtres.

La Jamaïque est un pays qui réussit tout de même à survivre surtout grâce au tourisme et à l’exploitation du boxit, qui se rend jusque chez nous, à La Baie, pour être ensuite transformé en aluminium.

Dans un autre ordre d’idées, la Jamaïque est sûrement un exemple à suivre pour ce qui est de l’inclusion de nombreuses religions différentes et nous prouve qu’il est possible de vivre en harmonie malgré la diversité. Possédant le plus grand nombre d’églises au kilomètre carré au monde, les  jamaïcains sont des personnes très croyantes. Enfin, les gens du coin sont tellement gentils et courtois avec les touristes et c’est vraiment agréable de discuter un peu avec eux afin d’en apprendre davantage sur leur culture. Il s’agit d’une population ambitieuse qui rêve d’un jour meilleur.

Un peu d’histoire…

Malgré que ce pays soit désormais indépendant,  il faut se rappeler qu’il appartenait jadis aux Anglais qui ont gagné la guerre contre les Espagnols en 1670. Commença ensuite l’esclavage et la traite des noirs venus directement d’Afrique. Il existe encore aujourd’hui beaucoup d’aspects directement reliés aux coutumes espagnoles, africaines et anglaises. C’est d’ailleurs pour cette raison que la conduite se fait à gauche de la route ici, tout comme au Royaume-Uni. Et gare à ceux qui désireraient en faire l’expérimentation, car le code de conduite semble être appris au «gré du vent» et plusieurs personnes conduisent de façon très dangereuse sur les routes sinueuses de l’île. En effet, le permis de conduire est valide seulement en Jamaïque et de nombreux locaux paient afin de l’obtenir sans avoir à passer le test de conduite. L’expression: «As-tu trouvé ton permis dans une boîte de céréale?» prend donc tout son sens ici!

La température….

La température est plutôt constante et il n’est pas rare qu’il y ait quelques averses isolées pendant la journée avec ce micro-climat tropical. En effet, même si le soleil est toujours au rendez-vous, il faut s’attendre à certains passages nuageux ou parfois une courte et puissante averse, mais qui ne durera pas heureusement. Parfois, ce ne sera que quelques petites gouttes fines qui tomberont, et ce, sur une courte période de temps. Ici, on se plaît à dire que c’est le soleil qui transpire! 😉 J’adore cette expression !  Les Jamaïcains ne se soucient donc pas de la température au quotidien, ils respectent le choix de mère nature.

montego-bay-39

La nourriture….

La nourriture en Jamaïque est excellente. La culture de mangue, de bananes, de choux, de fruits plage-de-negril-31tropicaux, de cannes à sucre, de café, de cannelle et de plusieurs variétés de légumineuses n’en sont que quelques exemples. Il ne faut pas oublier de goûter les spécialités du coin comme le Jerk Pork ou le Jerk Chicken ou encore la queue de langouste et les fruits de mer qui sont tout simplement délicieux ! La réputation des sauces piquantes de toutes sortes n’est plus à faire et ça vaut vraiment le coup de les essayer lors de votre visite. De plus, c’est complètement au sud de l’île que se produit l’alcool le plus réputé, le rhum Appleton. Il est d’ailleurs possible de s’y rendre afin de visiter la fameuse distillerie, installée là depuis 1749. En bref, on mange très bien et on ne manque de rien bien que le pays doive importer plusieurs produits alimentaires impossibles à cultiver sur l’île. Nul besoin de spécifier que l’on y cultive également la marijuana. Sur la Hip Strip, il est donc fréquent de se faire offrir ce genre de substances. Il ne faut pas en être choqué, car ça fait aussi partie intégrante de la culture jamaïcaine et même si la consommation est considérée illégale, elle demeure tout de même tolérée. La production, quant à elle, est restreinte à cinq plants de marijuana par habitant. Par contre, il existe énormément de corruption dans le pays  et il n’est pas rare que certains jamaïcains, qui en font la culture, paient les policiers pour pouvoir augmenter leur production.

La faune et la flore….

Mis à part les nombreuses chèvres que l’on croise sur les routes, la faune n’est pas très présente. La situation malheureuse des chiens et des chats errants frappe partout où on passe. Les chiens affamés deviennent très agressifs et attaquent régulièrement les chèvres, raison pour laquelle celles-ci se réfugient dans les montagnes en fin de journée. Le colibri, emblème du pays, se retrouve surtout dans les forêts tropicales du centre de la Jamaïque. Il est également possible de voir des crocodiles dans certaines mangroves de l’île. Pour ceux qui aiment la plongée en apnée, il y a plusieurs endroits où l’on peut admirer de jolis poissons colorés.

Pour ce qui est de la flore, je dois dire que je suis restée bouche-bée par la nine-miles-bob-marley-4variété des arbres, des plantes et des fleurs. Toutes bien différentes de celles que nous retrouvons chez nous dû au climat chaud et humide. De la pure beauté qu’il vaut la peine d’apprécier. L’utilisation des plantes sert encore aujourd’hui à l’élaboration de recettes médicinales naturelles pour soigner les gens et la tisane est un breuvage très apprécié des locaux au matin.

Les excursions…

Plusieurs excursions sont disponibles pour nous permettre de visiter un peu les environs. D’ailleurs, il est fortement recommandé de prendre ces excursions lorsque l’on désire sortir voir la « Vraie Jamaïque », cela dû au haut taux de criminalité bien présent sur l’île. Il existe encore aujourd’hui beaucoup de gang de rue et de «pimp». Il se produit entre 6 à 10 meurtres par semaine seulement à Montego Bay et entre 15 à 20 dans la plus grande ville, à Kingston. En soirée, il n’est donc aucunement recommandé de sortir de son complexe hôtelier si on est seul.

Dunn’s River Fall’s  et Nine Miles:

D’abord, la plus populaire et non la moindre reste la montée des Dunn’s River Falls, une activité unique à expérimenter absolument. C’est dans un paysage enchanteur aux allures de la jungle tropicale que l’on fait l’ascension de ces chûtes. Bien que très touristique, il est impossible de ne pas se laisser charmer. Privilégier faire cette sortie en avant-midi afin d’éviter la foule. De plus, il devient vraiment intéressant de jumeler cette activité avec la visite de « Nine Miles », le quartier d’enfance de l’emblématique Bob Marley. C’est donc au son du Reggae et à l’odeur de marijuana que l’on découvre le quartier où il est né, la maison où il a grandi et que l’on peut aussi voir la mausolée où il est embaumé. Encore une fois, il s’agit d’une très belle expérience que de rencontrer le peuple des « Rasta Man » qui sont des personnes extrêmement accueillantes et chaleureuses.

dunns-river-falls-13

Le Lagon Lunimeux:

Ensuite, le lagon lumineux est une activité hors du commun. C’est à bord d’un petit bateau que l’on vous amène au lagon et c’est dans une noirceur totale que l’on vous invite à sauter à l’eau. C’est alors que l’eau s’illumine d’un bleu fluorescent au moindre mouvement que vous faites. Il s’agit d’un phénomène naturel créé par les micro-organismes présents dans l’eau. Un phénomène très rare, car il se produit seulement dans quatre endroits dans le monde.

Negril au Sunset:

Une autre excursion abordable que l’on peut faire en Jamaïque est d’aller profiter de la plus belle plage de l’île qui se trouve à Negril. Une fois rendu sur place, si vous avez une petite fringale, vous pourrez même aller choisir vous-même votre langouste vivante dans les cages placées directement dans la mer. Ensuite, le cuisinier la préparera sous vos yeux et la fera cuire sur le feu. Il n’y a pas plus frais, c’est un vrai délice! Après votre après-midi passée à la plage, vous ferez un petit arrêt shopping pour faire l’achat de vos souvenirs. Puis, cette superbe journée se terminera au très touristique Rick’s Café. Pour les plus téméraires, il vous sera possible de faire un saut de la falaise. Trois choix s’offriront à vous : un saut à 10 pieds, un autre à 25 pieds et un dernier à 35 pieds. Des émotions fortes garanties ! Finalement, la journée se terminera avec un splendide coucher de soleil, il s’agit donc d’une sortie à ne pas manquer !

ricks-cafe-negril-25

Mes must :

– Nager dans le Lagon Lumineux.15781268_334729396926386_5670379577834430019_n
– Monter les Dunn’s River Falls.
– Visiter Nine Miles, quartier d’enfance de Bob Marley.
– Passer une journée à Negril pour profiter de la plus belle plage de la Jamaïque.
– Admirer le coucher de soleil au Rick’s Café à Negril et pour les plus courageux, expérimenter le « Cliff Jump ».
– Faire une croisière sur la Black River pour aller voir les crocodiles.
– Voir les YS Falls, d’autres très jolies chutes.
– Faire une visite et dégustations à la distillerie Appleton.

Enfin, la Jamaïque se veut une destination-soleil bien différente des autres îles qui vaut vraiment la peine de découvrir. Comme le dise si bien les locaux : « Ya Man! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s