Voyager de façon écoresponsable…Oui, mais comment?

Rendu en 2019, impossible de ne pas se soucier de l’environnement qui nous entoure lorsque l’on vadrouille sur une aussi belle planète que la nôtre. La beauté naturelle de nombreux endroits est exceptionnelle et c’est pourquoi on se doit de poser des gestes simples et concrets pour les protéger de la dégradation dû à la pollution. En tant que citoyen, mais également en tant que  voyageur, nous avons tous un rôle à jouer afin de contribuer à la préservation de l’environnement. Malheureusement, il n’existe pas de planète B, alors il est grand temps de prendre nos responsabilités en mains et de faire notre part.

imageszwugsd82

Un vent de changement:

Adopter des comportements écoresponsables prend de plus en plus d’importance depuis quelques années. On en parle beaucoup plus et c’est un sujet qui nous tient à coeur. Cela démontre une ouverture à s’améliorer et je trouve cela vraiment encourageant et positif. Le voyage m’a permis de faire cette prise de conscience et de m’attarder davantage sur les changements que je pourrais faire au quotidien pour faire ma part moi aussi. Lors de plusieurs de mes périples, la pollution de certains lieux magnifiques et la non vigilance des gens sont deux réalités qui m’ont grandement persécutées.

 

La nuisance aérienne, un point sensible:

Ce n’est plus un secret pour personne, les émissions de carbone des avions contribuent à l’augmentation des gazs à effet de serre et également au réchauffement climatique. Avec l’accroissement considérable du trafic aérien, l’industrie aéronautique a dû s’ajuster et elle développe maintenant des moteurs beaucoup moins bruyants et plus économes en carburant. De plus, une première compagnie aérienne (Hi Fly Airline du Portugal) a pris la bonne initiative de banir le plastique à bord de ses appareils. Il ne reste qu’à espérer que les autres compagnies emboîteront le pas elles aussi très prochainement.

Est-ce que ce facteur va faire en sorte que moins de gens voyageront dans le futur? Je ne crois pas. Par contre, je pense qu’il faut simplement trouver un certain équilibre dans notre manière de nous déplacer et de varier nos modes de transport afin de limiter le plus possible nos émissions de carbone et par le fait même notre empreinte écologique.

avion

Le poids du tourisme de masse:

Il est certain que le tourisme de masse n’aide gère à améliorer la situation, mais c’est aussi pour cette raison que l’on se doit de demeurer encore plus respectueux envers la nature dans le but de tendre vers un tourisme plus responsable. Il ne faut pas oublier que dans certains pays, il y a encore beaucoup à faire pour développer cette conscience environnementale et nous nous devons d’être de bons modèles afin de sensibiliser davantage les gens.

 

L’urgence d’agir:

Le réchauffement climatique, l’augmentation des gazs à effet de serre, la diminution de la couche d’ozone, la fonte des glaciers, des animaux en voie d’extinction, des sites d’enfouissement qui débordent, les « continents de plastique » des océans,  une hausse des catastrophes naturelles et des phénomènes météorologiques extrêmes… Ce sont toutes des conséquences néfastes de la pollution.

Pendant que certains pays sont avant-gardistes, proactifs et font de l’écologie leur priorité en mettant en place des plans précis, d’autres ont encore besoin d’être éduquer à ce sujet.

4634237_6_0fd7_dans-les-oceans-flottent-des-macrodechets_e464cbb4ec8d958ab403aca9091111dd

Un désastre écologique à enrayer:

Les gens ne portent pas toujours attention à leurs gestes et ne se rendent pas compte des conséquences que cela peut engendrer. Dans certains pays, c’est carrément un fléau, une réelle catastrophe écologique. J’ai été témoin d’événements plutôt alarmants ces dernières années… Des déchets jetés par la fenêtre d’une automobile sur la route, des bouteilles de plastique par terre, des mégots de cigarettes au sol, etc. Malheureusement, des exemples comme ceux-ci on peut en voir régulièrement en voyage, mais aussi chez soi et je trouve cela extrêmement dommage. Pas besoin de faire de grands changements drastiques dans sa vie pour faire sa part, il suffit simplement de réfléchir un peu avant de faire une action et de modifier quelques habitudes de vie.

 

Le temps des résolutions :320-pour un monde meilleur_medium

En 2019, c’est le défi que je me lance et j’espère sincèrement inspirer d’autres gens à faire comme moi et à changer leurs habitudes parce que chaque petits gestes comptent. Je vous fais donc part d’actions concrètes à mettre en pratique dès maintenant afin que nous puissions continuer de profiter de tous ces paysages magnifiques. Voici donc quelques trucs faciles à appliquer en voyage.

 

 

À mettre dans ta boite à trucs:

 

714bpwtxell._sy355_

Des gadgets écoresponsables:

  • Utilisez une bouteille réutilisable en acier inoxydable au lieu d’acheter des bouteilles de plastique. Elles gardent l’eau froide pendant une longue période de temps en plus d’être  incassables. Dans le même ordre d’idées, les thermos sont des contenants qui sont toujours bien pratiques en voyage, surtout pour les lunchs.

 

  • Mangez avec vos propres ustensiles que vous pourrez nettoyer et réutiliser tout au long de votre voyage.

 

  • Évitez de prendre une paille de plastique avec votre breuvage, ce n’est pas une nécessité. Si vous voulez absolument boire avec une paille, sachez qu’il existe maintenant des pailles biodégradables (en carton ou en bambou). De plus, il y a même des pailles réutilisables en acier inoxydable que l’on peut nettoyer et reprendre au besoin.

 

  • Apportez dans vos bagages des contenants  réutilisables afin d’y déposer une collation, un lunch ou un reste de nourriture à conserver pour plus tard au lieu d’utiliser des petits sacs de plastique de style Ziploc. Perso, j’adore les petits sacs à collation fait par la compagnie Kidsak avec leurs jolis motifs et qui sont aussi très pratiques, car ils se nettoient facilement à la machine.kid_sackit_mo118080214254351585

Les transports:

  • Privilégiez le vélo, la marche ou encore  les transports en commun pour vous déplacer dans une ville. Le train est un moyen de transport qui émet beaucoup moins de CO2 que l’avion. L’autobus peut être un bon choix en considérant qu’elle contient un grand nombre de passagers.  Sinon, il y a toujours le covoiturage qui peut être envisageable.
  • Si vous devez prendre l’avion pour vous rendre à votre destination, privilégiez les vols directs qui sont moins dommageables pour l’environnement.
  • Compenser vos émissions de carbone grâce au site internet: Compensation CO2 Québec.  Ce site vous permettra de calculer concrètement vos émissions de carbone pour ensuite faire un don pour financer des projets de reboisements. En sachant que les forêts captent naturellement 25% du carbone émis par l’humain, la plantation d’arbres prend tout son sens.

slideshow12

  • Évitez les croisières le plus possible. Malheureusement, celles-ci produisent énormément de déchets en mer. Néanmoins, les compagnies devront s’adapter et il y aura assurément des changements qui seront apportés d’ici quelques années.

 

 

Les déchets:

  • Toujours prendre soin de ramasser ses déchets en voyage et surtout lorsque l’on se trouve dans des lieux naturels, comme les Parcs Nationaux ou les plages.
  • Si vous fumer, déposez vos mégots de cigarettes dans les cendriers prévus à cet effet.
  • Pensez futé et planifiez vos repas pour éviter le gaspillage de nourriture.

c16ce2a0090a6bce81a26e0a79bd05e7.jpg

 

  • Disposez le plus possible les déchets recyclables dans les poubelles appropriées. Pensez aussi au compost, il y a de plus en plus de lieux publics qui disposent désormais d’une poubelle à cet effet. Je vous suggère également cet article très intéressant qui porte sur les 5 principes de base du mouvement Zéro déchets.

fotolia-582x386

 

Les achats:

  • Lorsque vous faites vos emplettes à l’épicerie, privilégiez les aliments sans emballage de plastique. Consommez de façon intelligente et évitez le suremballage.

untitled

  • Apportez vos propres sacs réutilisables pour ne pas avoir à mettre vos choses dans des sacs de plastique ou déposez simplement vos achats directement dans votre sac à dos.

ob_0524ba_133532-sac-reutilisable-jpg

  • Encouragez les entreprises locales (marchés, vignobles, agences d’excursions, hébergements qui privilégient l’écotourisme, boutiques artisanales pour faire l’achat des souvenirs), vous vivrez unobjectif-diminution-d-au-moins-5kg-de-dechets-par-personne-et-par-an_articlethumbnaile expérience unique en rencontrant des gens du coin en plus d’être en immersion totale avec une nouvelle culture.
  • Diminuez votre consommation de viande, un beau défi à relever!
  • Portez une attention particulière à votre consommation et évitez de faire l’achat de biens futiles. Pensez à récupérer et à donner au suivant.

 

La nature et la faune:

  • Un voyageur responsable, c’est aussi un voyageur qui se soucie de la faune. Si vous décidez de faire une activité impliquant des animaux, renseignez-vous suffisamment sur les différentes compagnies et sur la façon dont ils traitent les animaux. Il arrive fréquemment que ceux-ci soient négligés et on ne veut surtout pas encourager ce genre de pratique.

1200x900_restez-sur-les-sentiers-5171

 

  • Lorsque vous faites une randonnée pédestre ou une activité de plein air, demeurez dans les sentiers afin de ne pas abîmer les arbres, les plantes ou le sol. C’est souvent d’abord et avant tout l’habitat de nombreux animaux sauvages.

 

 

Bref, ce sont tous des petits gestes très faciles à adopter et qui peuvent avoir un impact clair et faire une grande différence. Je crois sincèrement que chacun peut s’engager à sa façon en favorisant des comportements responsables et durables.

Impliquons-nous collectivement… pour une planète plus verte!

 

5e7023570b71b8b0ade44a1d3ccfa85e

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s