La Turquie, entre Europe et Asie

De par la beauté de ses paysages, ses délicieuses spécialités locales, la bonté et la courtoisie de ses gens, mais aussi pour sa culture riche et authentique, la Turquie m’a tout simplement ébahie. Je dois l’avouer, je ne m’attendais pas à découvrir un aussi beau pays. Chaque jour qui passait me réservait de belles surprises! Ce pays situé entre l’Europe et l’Asie, entre mers et montagnes, m’a tout simplement conquise et je rêve déjà du moment où j’y retournerai. Dans cet article, je vous partage mon itinéraire, mes incontournables, mais aussi quelques trucs à ne pas oublier lors de la planification de votre voyage.

Sommaire de l’article:

  1. Mon itinéraire
  2. Mes must
  3. Informations pratiques
  4. À mettre dans ta boîte à trucs

Mon itinéraire

Mes must

Istanbul

Istanbul fût mon point de départ pour ce périple en Turquie. Ville bien connue pour ses magnifiques mosquées, pour ses croisières sur le Bosphore, mais aussi pour son Grand Bazar, Istanbul a également des allures européennes avec son architecture et ses nombreux bâtiments historiques. Bien qu’elle soit très touristique, j’ai tout de suite été séduite. Voici donc quelques suggestions de visites incontournables.

1) Visite du vieux quartier de Sultanahmet

C’est le coeur d’Istanbul, là où la magie opère et où on tombe sous le charme. Les visites à ne pas manquer sont sans aucun doute…

Mosquée Ayasofya ou Mosquée Sainte-Sophie

Ancienne église reconvertie en mosquée en 1453, la Mosquée Ayasofya est sublime! L’entrée est payante, mais ça en vaut vraiment le coût. Il est possible de prendre une visite guidée. Achetez vos billets à l’avance!

Mosquée Sultanamhet ou Mosquée Bleue

Un des monuments emblématique de la ville d’Istanbul, la Mosquée Bleue a été nommée ainsi pour les ornements en céramiques présents sur les murs et pour la couleur de sa coupole intérieure. Sa construction dura pendant 7 ans et elle peut maintenant se vanter d’être une des attractions touristiques les plus populaires de la ville. L’intérieur de la mosquée étant en rénovation lors de mon passage, je n’ai pas eu la chance de l’apprécier à sa juste valeur. L’entrée pour la visiter est gratuite.

La célèbre Mosquée Bleue d’Istanbul

Palais Topkapi

Il ne faut jamais négliger le temps alloué à la visite de ce palais. Nous devions y passer quelques heures et nous y avons finalement passer tout l’après-midi. Le site du Palais Topkapi est immense et il y a beaucoup de bâtiments à visiter et d’expositions à voir. Je vous recommande également de faire la visite du Harem, cette partie du palais, c’est carrément un petit village construit à l’intérieur même de celui-ci et son histoire est fascinante. Prévoyez-vous suffisament de temps, prenez l’audioguide offert gratuitement et n’oubliez pas de faire la réservation de vos billets à l’avance… c’est toujours bondé de monde!

Citerne Basilique

La Citerne Basilique est une ancienne citerne souterraine qui servait autrefois de réserve d’eau en cas d’attaques ennemies. Construite sous une ancienne basilique, c’est ce qui lui donna son nom. Cette courte visite est vraiment agréable à faire surtout avec toutes les oeuvres d’arts qui ont été ajoutées et que l’on peut admirer. Bien que ce ne soit pas toujours très achalandé, je vous suggère de réservez vos billets à l’avance.

Assister à un spectacle de derviches tourneurs

C’est au Hodjapasha Culture Center que vous pourrez assister à une vraie représentation d’un spectacle de derviches tourneurs. Vous vivrez une immersion complète dans ce groupe religieux qui perpétue cette danse traditionnelle leur permettant de se rapprocher du divin. Une expérience culturelle véritable bien loin des attrapes-touristiques parfois présentés dans les restaurants du centre-ville. Vous pouvez faire l’achat de votre billet directement sur leur site internet.

Assister à un vrai spectacle de derviches tourneurs, un incontournable!

2) Visite du quartier de Galata et de Karakoy

Une fois le Pont Galata traversé, on plonge dans une toute autre civilisation, bien distincte de la vieille cité où se trouve le palais, ainsi que la majorité des institutions religieuses. De l’autre côté de la Corne d’Or, on découvre alors des quartiers plus commerciaux, de bons restaurants, une multitude de boutiques, une ambiance plus branchée et une jeunesse affirmée. Voici les incontournables de ce secteur.

Traverser le Pont Galata à pied

Un arrêt sur le Pont Galata permet de pouvoir admirer les pêcheurs à l’oeuvre qui s’amusent à lancer leur ligne à l’eau. Il est aussi possible de marcher sur l’étage inférieure du pont où se trouve de nombreux restaurants et cafés pour casser la croûte ou prendre un verre.

Admirer la vue du sommet de la Tour de Galata

C’est sans contredit le meilleur endroit pour avoir une vue à 360 degrés sur toute la ville d’Istanbul. D’une hauteur de 62 mètres, la Tour de Galata fût construite à l’époque médiévale et est facile à apercevoir de partout avec sa forme cylindique bien particulière. Cette dernière est également très jolie à voir en soirée lorsqu’elle est toute illuminée. Même s’il vous sera possible de l’acheter directement sur place, c’est toujours mieux de réserver votre billet à l’avance.

S’offrir un moment de détente dans un hammam traditionnel

Il s’agit assurément d’une expérience à vivre absolument lors de votre passage à Istanbul. Il sera important de bien vous informer au préalable, car certains endroits sont uniquement réservés aux femmes, d’autres aux hommes et il y a également des hammams qui sont mixtes. Pour ma part, j’ai effectué ma réservation chez Aga Hamami. Ce hammam qui est mixte date de 1454, ce qui en fait le plus vieux hammam de la ville. Les employés sont gentils et très professionnels. Ils nous ont bien expliqué chacune des étapes, soit la salle chaude, le gommage et le lavage pour finir avec le moment de relaxation. Encore une fois, il vaut mieux réserver à l’avance.

Faire une croisière sur le Bosphore

La croisière sur le Bosphore est souvent l’activité clichée, mais tout de même incontournable qu’on ne veut pas manquer lorsque l’on est en voyage à Istanbul. Plusieurs options sont possible selon vos envies. Pour ma part, j’ai choisi la croisière incluant le souper et le spectacle de danses traditionnelles. Cette soirée festive sur le bateau fait partie de mes moments les plus mémorables à Istanbul. Vous pouvez faire votre réservation par vous-même ou encore en faire la demande à votre hébergement qui pourra organiser le tout pour vous.

3) Visite des quartiers Souleymaniye et Beyazit

Mosquée Souleymane

Pour la vue incroyable depuis sa cour extérieure, la Mosquée Souleymane est clairement ma préférée. Sans oublier l’intérieur qui est tout aussi beau et impressionnant. Il n’y a aucun doute, si vous avez le temps de visiter qu’une seule mosquée à Istanbul, c’est celle-ci que vous devez voir. En plus de l’entrée gratuite, des employés sont disponibles sur place pour répondre à vos questions ou encore pour vous expliquer l’histoire de la mosquée.

Le Grand Bazar et le Bazar Égyptien

Le Grand Bazar d’Istanbul est l’un des plus grands au monde. C’est facile de s’y perdre, car c’est un vrai labyrinthe! Il regroupe environ 4000 boutiques où on y trouve des bijoux, des tapis, des textiles, de la vaisselle, des épices, etc.

Pour ce qui est du Bazar Égyptien, aussi appelé le Bazar aux Épices, c’est le lieu idéal pour acheter quelques produits locaux, tels que les délicieuses sucreries turques ou encore des noix ou des épices.

Ce sont deux bons endroits pour faire l’achat de vos souvenirs… à condition de savoir négocier un peu!

4) Visite du quartier asiatique

À partir du port d’Eminonu, on peut facilement se rendre de l’autre côté du Bosphore, soit à Uskudar ou encore à Kadikoy. Ces deux quartiers bien distincts se trouvent sur la rive asiatique d’Istanbul.

Le quartier d’Uskudar est plus conservateur et regorge de monuments historiques intéressants à voir.

Pour ma part, c’est du côté de Kadikoy que je me suis dirigée, un quartier plus moderne et actuel. En une demie-journée, j’ai pu faire une longue balade en bordure de la mer de Marmara jusqu’à l’arrondissement très animé de Moda. Une fois en haut de la colline, vous y trouverez également de jolies terrasses de petits cafés pour prendre une pause. La vue sur Istanbul est magnifique! Puis, sur la rue principale et très colorée, la rue Bahariye, restaurants et boutiques se succèdent. Dans les petites ruelles situées tout près du port, ne manquez pas d’aller voir le petit marché extérieur où on y vend poissons frais, olives et autres produits locaux. Si vous en avez l’occasion, goûtez le kumpir… une excellente spécialité du coin parfaite pour le dîner! J’ai beaucoup apprécié l’ambiance plus relaxe et décontractée de la rive asiatique. Lors de votre retour à Istanbul en bateau, prenez le temps d’admirer la Gare Haydarpasa et la Tour de Léandre.

Se déplacer à Istanbul

Lors de mon passage à Istanbul, j’ai fait la majorité de mes déplacements à pied. J’ai également utilisé le tramway pour les journées de visites plus éloignées (de Galata à Sultanahmet). Il suffit de faire l’achat de la Istanbul Kart à une station de tramway et le tour est joué. Par la suite, vous n’aurez qu’à la recharger selon vos besoins. À partir du port d’Eminonu, j’ai aussi pris le bateau pour me rendre sur la rive asiatique de la ville. Même si les transports en commun sont bien développés, la durée du trajet à pied ou en tramway prend souvent le même temps dû aux nombreux arrêts… alors à vous de voir!

Mes hébergements à Istanbul

Les offres d’hébergements abondent à Istanbul, et ce, à divers coûts. Personnellement, l’important pour moi était d’être bien située pour pouvoir faire le plus de visites à pied. J’ai donc logé à l’Hôtel Obahan, situé directement dans le quartier Sultanahmet et à 5 minutes des attractions touristiques principales. Le petit déjeuner est inclus et est tout simplement exquis. Il est aussi possible de demander un transfert pour l’aéroport à votre arrivée et à votre départ si vous le souhaitez. J’ai également eu de bons commentaires sur le Cheers Hostel, également bien situé dans Sultanahmet. Si vous cherchez un hôtel directemement à l’aéroport pour faciliter votre vol de retour, je vous suggère le Yotel Istanbul Airport Hotel (Landside). Pour l’instant, il s’agit du seul et unique hôtel situé dans l’aéroport, vous devez donc vous attendre à des prix plus élevés. Par contre, vous serez idéalement logé avec un accès direct aux différents comptoirs d’enregistrement. L’hôtel comprend également un resto-bar.

Mes restos à Istanbul

Je vous suggère deux bonnes adresses à retenir, soit le restaurant Roof Mezze 360 qui possède une terrasse sur son toit avec une vue imprenable sur Istanbul. C’est l’endroit tout indiqué pour goûter aux mezze qui sont tous très bons. Quant à lui, The Must Turkish Restaurant, est situé directement au centre-ville de Sultanahmet. Bien qu’il soit dans la zone plus touristique d’Istanbul et par le fait même plus dispendieux, les gozlems qui sont une spécialité turque et qui sont cuisinés maison sont succulents. D’ailleurs, on peut même observer les femmes à l’oeuvre devant la vitrine du restaurant.

Éphèse

À environ une heure de route d’Izmir, vous pourrez visiter le site archéologique d’Éphèse qui fût jadis une ancienne cité florissante considérée comme le carrefour du commerce en Méditerrannée. Ces vestiges datent de la Grèce Classique à l’Empire Romain. Les ruines ont été bien conservées et même restaurées au fil des années. Le site est tout de même grand, alors prévoyez y passer une bonne demie-journée. Ne râtez pas le théâtre, l’agora et surtout la bibliothèque de Celcus dont la façade est très impressionnante. Pour avoir plus d’informations sur les différents monuments pendant votre visite, vous pouvez faire la location d’un audioguide pour quelques frais supplémentaires.

Pamukkale

Inscrit à l’UNESCO depuis 1988, Pamukkale qui signifie « château de coton » est un site incontournable en Turquie. Une fois arrivé sur place, privilégiez l’entrée Sud du site. Vous vous retrouverez alors tout en haut des ruines de Hiérapolis et des bassins en terrasses de Pamukkale. L’amphithéâtre de Hiérapolis est vraiment magnifique et mérite assurément un arrêt. Ensuite, dirigez-vous vers les terrasses où vous pourrez admirer les jolis bassins blancs. Ce phénomène entièrement naturel donne au site un aspect charmant. Lors de votre balade, prenez le temps de vous rendre jusqu’au bout complètement des terrasses, vous éviterez ainsi la horde de touristes et vous aurez une jolie vue sur le panorama. Il vous sera aussi possible de vous tremper les pieds dans les bassins. Mais si vous désirez vraiment vous baigner, je vous invite à aller nager dans la piscine de Cléopâtre, une source thermale où se trouve d’anciens vestiges de la cité de Hiérapolis enfouis sous l’eau. Une expérience vraiment spéciale à vivre! Prévoyez une bonne demie-journée de visite.

Mon hébergement à Denizli

Afin d’éviter les coûts plutôt élevés des hébergements de Pamukkale, vous pouvez toujours loger dans la ville de Denizli, située à 15 minutes de là. Pour ma part, j’ai séjourné au Cimenoglu Hôtel où le stationnement et déjeuner sont inclus.

Mon resto à Denizli

Le restaurant Varol Gurme à Denizli est un des meilleurs où j’ai mangé en Turquie. En plus d’avoir une superbe terrasse, le menu est très varié. J’ai pu goûter à certaines spécialités locales, telles que le pide ou encore les boulettes de viande sauce tomate et yogourt. La limonade maison est vraiment rafraîchissante et si vous avez envie de vous sucrer le bec, le kunefe, un dessert typique du pays, est un vrai délice!

Oludeniz

On se sent vraiment en vacances à Oludeniz! Cette station balnéaire est l’endroit idéal pour profiter d’un moment de détente avec sa jolie plage bordée par les eaux turquoises de la mer Égée. Les parapentistes (et les touristes téméraires) qui sautent de la montagne à toutes heures du jour rendent ce lieu encore plus exceptionnel. Il est également possible de partir en excursion à bord d’un bateau pirate pour aller découvrir les îles environnantes. Que ce soit pour un moment de farniente ou pour faire monter l’adrénaline en expérimentant votre tout premier saut en parapente, Oludeniz ne vous décevra pas.

Mon hébergement à Oludeniz

J’ai adoré mon séjour dans cet hôtel pour sa piscine, son resto-bar, sa proximité avec la plage et pour son délicieux petit déjeuner. Je vous recommande donc sans hésiter le Blue Star Hotel. Vous serez à 5 minutes à pied de la plage et du blue lagoon. En soirée, allez vous promener un peu dans le petit centre-ville d’Oludeniz qui devient très animé avec ses boutiques, ses restaurants et ses bars.

Blue Star Hôtel à Oludeniz

Antalya

Antalya est devenue au fil du temps une destination touristique de choix pour aller y passer ses vacances et profiter des chauds rayons du soleil. Du côté de Lara Beach, on trouve aujourd’hui de nombreux complexes hôteliers. Ce fût l’endroit où j’ai décidé de me poser pour explorer les environs. Pour cette escale, j’ai choisi de faire la réservation d’un AirBNB situé tout près de Lara Beach. Cela m’a permis de relaxer à la plage, mais aussi d’aller faire la visite de Sandland, une exposition extérieure de sculptures de sable géantes. En soirée, le site est tout aussi beau, car les sculptures sont toutes illuminées.

Bien que je ne l’ai pas visité, le quartier historique de Kaleici semble être un lieu bien apprécié des touristes en visite dans le coin. En plus de pouvoir y observer d’anciennes contructions de civilations antiques, vous pourrez aller vous balader dans le vieux port. Sachez que si vous logé dans ce secteur, la plage Konyaalti qui est située près de la vieille ville, est très accessible.

Les cascades de Duden qui se jette directement dans la mer Méditerannée sont tout simplement spectaculaires à voir. De plus, le grand parc qui longe la côte est un bon endroit pour faire une balade, prendre une pause ou encore faire un pique-nique.

Les Parcs Nationaux

Le Parc National des Gorges de Saklikent est époustoufflant! Je n’avais jamais fait de randonnée pédestre de ce genre auparavant. Située entre Fethiye et Antalya, cette gorge d’une profondeur de 300 mètres vous promet un cadre spectaculaire!

C’est après une courte randonnée sur les palissades de bois que l’on accède à la gorge. Le début du sentier se fait directement dans l’eau qui est bien fraîche. Une corde a été installée pour aider les visiteurs à traverser la petite rivière où il y a un peu de courant. Bien que cette partie soit légèrement plus technique, tout le monde peut la réussir. La première portion du sentier est de niveau facile et accessible à tous. Une fois arrivée tout au bout de celui-ci, vous pourrez accéder à la seconde partie du sentier qui est plus difficile et qui exige de poursuivre la randonnée accompagné d’un guide. N’oubliez pas d’apporter vos souliers d’eau, sinon il vous sera possible d’en acheter sur place.

Pour profiter encore plus de cette ambiance relaxante, vous n’avez qu’à vous installer confortablement sur les coussins des petites tables basses sur l’eau ou dans les hamacs du restaurant pour marquer une pause et goûter aux plats traditionnels turcs.

Cappadoce

C’était l’ultime destination, c’était la cerise sur le sundae et ça terminait à merveille mon périple en Turquie…la magnifique région de la Cappadoce était tout en haut de ma liste depuis le début! J’y ai passé 5 jours au total et jamais je ne me suis ennuyée! Cela m’a permis de découvrir la région à mon rythme et j’ai pu faire toutes les visites que je voulais sans me sentir constamment pressée par le temps. La Cappadoce est un endroit unique au monde et je n’avais jamais rien vu de tel auparavant. Les paysages que l’on peut y voir sont mystérieux, grandioses et incomparables.

Visiter la Cappadoce peut se faire de diverses manières, mais il faut savoir que le territoire est vaste, très vaste! J’ai donc opté pour les excursions guidées offertes sur place qui m’ont permis de voir les incontournables, en plus de bénéficier d’informations pertinentes transmises par notre accompagnateur. Les agences touristiques de Goreme proposent toutes le même genre de circuits qui fonctionnent avec un code de couleur (rouge, vert ou bleu). Lors de ces excursions à la journée, le repas du midi est toujours fourni, mais il n’inclue pas les breuvages. Vous devez donc soit apporter les vôtres ou en acheter sur place, au restaurant. Voici une brève description des activités que j’ai pu expérimenter.

Circuit rouge

Lors de ce tour qui se veut plus culturel et historique, j’ai eu la chance d’aller voir de plus près le château d’Uçhisar. J’ai également fait la visite du Open Air Museum de Goreme. Après le diner, j’ai pu voir des artisans en pleine action lors d’une démonstration dans un petit atelier de poterie d’Avanos. Ensuite, je suis allée admirer les fameuses cheminées de fées de Pasabag, un site magnifique! Lors de cette journée, j’ai aussi pu comptempler la Love Valley (Vallée de l’amour) et la Devrent Valley, mieux connue sous le nom de la Vallée de l’imagination. C’était vraiment amusant de tenter d’identifier les différentes formations rocheuses.

Circuit vert

Le circuit vert est un tour davantage axé sur le plein air avec une randonnée pédestre dans la Vallée d’Ihlara. Ceci étant dit, cette balade est plutôt courte et accessible à tous. Lors de cette journée, j’ai fait la visite du monastère de Selime, mais également celle de la ville souterraine de Derinkuyu. J’ai trouvé ça fascinant de pouvoir visiter un lieu aussi insolite! En après-midi, nous avons fait un arrêt dans une bijouterie artisanale qui travaille l’onyx, une pierre volcanique du coin. Enfin, j’ai pu aller voir la Vallée des Pigeons depuis un belvédère.

Tour de montgolfière

La Cappadoce est l’endroit par excellence pour expérimenter son tout premier vol en montgolfière au lever du soleil et je voulais absolument vivre cette aventure. Je suis passée par toutes une gamme d’émotions lors de cette activité bien spéciale. Une fois l’excitation du décollage passée, j’ai pu profiter pleinement du moment présent en comptemplant les paysages environnants dans le calme le plus total. Voler en montgolfière, c’est l’expérience d’une vie!

Bien choisir sa compagnie

Plusieurs compagnies offrent cette activité. Il faudra toutefois demeurer vigilant et bien vous informer du lieu de décollage si vous ne voulez pas vous ramasser très loin des vallées et des autres ballons. Méfiez-vous des compagnies qui offrent des prix plus bas. Renseignez-vous également du mode de fonctionnement si jamais la température n’est pas assez clémente pour voler la journée de votre activité. Une bonne compagnie déplacera votre réservation au lendemain, tandis que d’autres ne feront qu’annuler la sortie. Vous serez rembourser, mais vous risquez de ne pas réussir à trouver de places dans une autre agence (surtout si vous y êtes pendant la haute saison). Réservez au moins un mois d’avance votre vol en montgolfière!

Mon expérience

Personnellement, c’est avec Royal Balloon que j’ai décidé de m’envoler. Différentes options de vols vous sont proposées, mais je vous suggère fortement de prendre un vol semi-privé (Royal Queen Plus Flight). De cette manière, vous serez moins de personnes dans la nacelle et vous aurez plus de place pour bouger, pour prendre des photos et pour admirer les panoramas du haut des airs. Petit conseil: Nul besoin de vous empresser d’embarquer dans la nacelle, les dernières personnes à y prendre place se retrouvent dans le coin de la nacelle, le meilleur endroit pour prendre de bonnes photos et pour avoir la meilleure vue. Les services offerts avec le vol sont: le transport aller-retour à votre hôtel, les assurances incluses, le petit déjeuner à l’agence, le champagne à l’atterissage et la remise d’une médaille et de petits cadeaux souvenirs. J’ai trouvé que tout était tellement bien organisé, de l’accueil jusqu’au retour à l’hôtel. Leur slogan: « Fly Royal, Feel Royal » a été choisi avec soin et est très représentatif de l’expérience que j’ai vécue!

Le vol qui est d’une durée d’environ une heure vous permettra de voir des panoramas majestueux, mais il vous procurera aussi des sensations fortes si vous avez un bon pilote. Le nôtre qui cumulait 11 années d’expérience, nous a fait monter très haut dans le ciel (jusqu’à 2500 pieds) pour ensuite nous faire redescendre pour que nous puissions avoir une vue d’ensemble sur les autres ballons et sur les vallées. Il nous a aussi fait voler très près des cheminées de fées et des formations rocheuses. Ces manoeuvres, que seul un pilote expert peut faire, ont beaucoup enrichi mon expérience. N’hésitez pas à poser des questions et à vous informer à votre agence si vous désirez vivre ce genre de vol, car certaines compagnies ne font que monter et redescendre.

D’autres compagnies…

Bien entendu, il existe de nombreuses compagnies qui offrent des vols en montgolfière, qui ont une excellente réputation et qui proposent le même genre de prestation. Je vous fais donc trois autres recommandations, soit Voyager Ballons, Butterfly Balloons et Turquaz Ballons.

Excursion en quad

Une autre activité vraiment amusante à faire en Cappadoce est définitivement une excursion en quad. Lors de cette expédition exaltante d’une durée de 2 heures, je suis partie au commande de mon quatre roues accompagnée de mon guide qui a apporté notre groupe tout près des vallées. J’ai pu admirer des paysages sensationnels, tels que la Vallée de l’Amour, la Vallée des Épées et la Vallée Rouge où nous nous sommes arrêtés pour observer le coucher du soleil. Ce fût un moment mémorable! Plusieurs agences offrent ce genre d’activité à Goreme. Pour ma part, j’avais fait la demande à mon hôtel d’organiser le tout pour moi.

Balade à cheval

D’abord, je crois qu’il faut avoir une certaine expérience d’équitation pour profiter pleinement de cette balade à cheval d’une durée de 2 heures. En effet, la majorité des agences proposent à leur clientèle de monter sur une selle anglaise (sans pommeau) et cela peut rendre certaines personnes moins à l’aise. Par contre, il s’agit d’une superbe balade où j’ai pu me promener en plein coeur des paysages lunaires de la Cappadoce. Lors de cette excursion, j’ai également pu voir les jolies fresques de l’église de la Croix et j’ai traversé la Vallée des Roses, un lieu à couper le souffle! C’est l’activité où j’ai été le plus près des formations rocheuses multicolores. Encore une fois, j’ai demandé à mon hôtel de faire la réservation pour moi.

Mon hébergement à Goreme

Je retournerai assurément au Harman Cave Hôtel lors de ma prochaine visite dans la belle région de la Cappadoce. Idéalement situé et offrant de superbes vues depuis l’une de leurs trois terrasses, cet hôtel est tout simplement charmant. Le petit déjeuner est également inclus et il est vraiment bon. Les employés de l’hôtel sont tous très courtois et nous ont grandement aidé à organiser nos activités durant notre séjour. L’hôtel est situé à environ 5 minutes à pied du centre-ville. Il est également voisin d’un très bon restaurant, le Seten. Le bar qui est situé sur la terrasse propose un menu différent de celui du restaurant, plus simple et plus abordable. Vous pourrez donc manger à l’extérieur tout en profitant de la superbe vue. De plus, vous y trouverez aussi un bar à chicha avec une grande variété de saveurs au menu, il vous sera donc possible de fumer la chicha, une tradition faisant partie intégrante de la vie des locaux.

Informations pratiques

Avant de partir en Turquie

N’oubliez pas de faire la demande de votre E-VISA en ligne avant votre départ, c’est une exigence d’entrée en Turquie. Cela ne prend que quelques minutes à faire et c’est très simple. Conservez-le en format papier ou encore enregistrez-le sur votre cellulaire. À votre arrivée à Istanbul, on vous le demandera.

Se déplacer en Turquie

Personnellement, j’ai fait la réservation de vols internes pour relier certaines villes du pays. C’est une façon simple, rapide et peu coûteuse pour se déplacer en Turquie. J’ai donc pris un vol d’Istanbul pour me rendre à Izmir où j’avais préalablement fait la location d’une voiture avec la compagnie Budget. Ensuite, je me suis déplacée avec l’auto pour poursuivre mon périple à Éphèse, Pamukkale, Oludeniz, puis Antalya. À partir d’Antalya, j’ai remis la voiture de location et j’ai pris un vol interne jusqu’à Kayseri pour aller visiter la région de la Cappadoce. Enfin, j’ai réservé un dernier vol interne pour aller de Kayseri jusqu’à Istanbul. Différentes compagnies d’aviation offrent ces liaisons, dont Turkish Airlines, Pegasus et SunExpress.

Une autre façon plus économique de faire cet itinéraire serait d’utiliser les transports en commun entre les différentes villes. Par contre, il faudra estimer plus de temps pour se rendre d’un endroit à un autre. Vous serez aussi limité à un horaire plus stricte, donc vous serez moins libre dans vos déplacements.

Se nourir en Turquie

La cuisine turque est vraiment exquise et il vous en coûtera souvent le même prix d’aller au restaurant que de cuisiner vos repas par vous-mêmes. Alors, gâtez-vous! Le pays regorge de spécialités toutes aussi excellentes les unes que les autres.

Lors de votre périple, vous devez absolument goûter à certains incontournables. Premièrement, vous devez essayer les savoureux mezze, une entrée agréable à partager. Pour n’en nommer que quelques-uns dans la catégorie des repas principaux: le kebab, le pide (pizza en forme de gondole), les boulettes à la viande, le kumpir (patate granie en vente dans le quartier asiatique), le potery kebab (originaire de la Cappadoce), le balik durum (fish tacos en vente dans les kiosques de rue), le tavuk guvec (casserole de poulet gratinée au four) le gozlem (crêpe farcie au fromage), le kavurma (viande sur plaque chaude), le borek turc (rouleau de fromage)… et bien d’autres! Pour accompagner votre repas ou simplement pour vous rafraîchir, la limonade maison et le jus de pomme-grenade sont tous les deux des breuvages délicieux! De plus, la bière est légère et parfaite pour les chaudes journées et le vin est surprenamment très bon!

Pour ceux qui ont la dent sucrée, vous ne serez pas en reste car la Tuquie propose également de délicieux desserts comme le kunefe (galette frite et farcie au fromage avec miel et crème fouettée), les fameux baklavas, les rouleaux sucrés et colorés, les loukoums (bonbons turcs), sans oublier de tenter l’expérience de la crème glacée turque où le marchant fait tout plein de trucs avec la glace et le cornet pour vous faire rire.

Si vous avez fait la location d’un AirBNB, vous voudrez peut-être cuisiner vos repas à votre appartement. Vous pourrez donc faire votre épicerie chez Moros, Sak ou Lidl, des banières que l’on retrouve facilement et un peu partout en Turquie.

Se loger en Turquie

L’offre d’hébergements en Turquie ne manque pas! Vous trouverez facilement une auberge de jeunesse, un hôtel ou un appartement pour vous loger lors de votre passage. Par contre, si vous êtes de passage dans le pays pendant la haute saison, je vous recommande fortement de faire vos réservations à l’avance.

À mettre dans ta boîte à trucs

* Toutes les femmes doivent se couvrir la tête pour visiter les mosquées. Si vous avez oublié d’apporter le vôtre, on vous prêtera un voile à l’entrée. Vous devez également avoir les épaules couvertes et les genoux cachés. Les hommes, quant à eux, doivent porter un pantalon qui cache les genoux.

* Principalement à Istanbul, faites vos réservations un jour à l’avance pour vos visites du lendemain. Vous vous éviterez un peu de temps d’attente dans les files. Faites vos visites tôt le matin peut aussi être une bonne astuce!

* Si vous prévoyez faire plusieurs visites lors de votre voyage en Turquie, pensez à faire l’achat de la Museum Pass.

* Faites l’achat de votre carte Sim à votre arrivée à l’aéroport. Deux compagnies offrent différents forfaits, soit Vodafone ou Turkcell. Étant donné que Vodafone est le 2e meilleur opérateur en Turquie, j’ai penché pour cette entreprise.

* N’oubliez pas d’apporter des souliers d’eau pour profiter pleinement des jolies plages de la Turquie, ce sont souvent des plages de galets.

* Si tout comme moi vous avez fait la location d’une voiture, profitez des sublimes panoramas de la côte méditeranéennee en empruntant la route D400 de Kas à Antalya. Il s’agit d’un superbe road-trip à faire en Turquie! Faites un court arrêt à Myra pour aller voir les tombeaux lycéens et le théâtre romain.

* Lors de votre séjour en Cappadoce, levez vous très tôt pour admirer les montgolfières prendre leur envol. C’est un spectacle gratuit à ne pas manquer sous aucun prétexte! Si votre hébergement possède une terrasse, c’est le meilleur endroit pour profiter de cette magnifique vue!

* À Goreme, rendez-vous au bélvédère pour aller admirer le coucher du soleil. L’accès au site est désormais payant, mais les points de vue du sommet de la montagne en valent vraiment la peine. Vous trouverez l’emplacement exact sur Google Map.

Vraiment impressionnants les tombeaux de Myra!

Pour conclure, la Turquie restera gravée pour longtemps dans ma tête…et dans mon coeur! Une destination que je vous recommande vivement pour sa nourriture délicieuse et ses paysages incroyables. Une aventure où l’on passe de découvertes en découvertes en étant constamment agréablement surpris. Ce n’est pas pour rien que beaucoup de gens qui ont visité ce pays désirent y retourner…moi la première!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s