La Grèce, paradis aux mille et une couleur.

« Selon la mythologie grecque, lorsque Dieu créa le monde, il distribua toute la terre disponible à l’aide d’un tamis; quand tous les pays furent suffisamment pourvus, il jeta par-dessus son épaule les cailloux restés dans le tamis et créa ainsi la Grèce. »

Impossible de ne pas se laisser charmer par les paysages sublimes de la Grèce! Chose certaine, elle ne laissera personne indifférent. Pays partagé entre le continent et ses nombreuses îles (répartis en six archipels), la Grèce est surprenante car les panoramas que l’on peut y observer sont très variés d’un endroit à l’autre.

athenes-221Le continent…

Sur le continent, plusieurs points d’intérêts attirent les voyageurs passionnés par l’histoire et l’archéologie. Difficile de qualifier la capitale, Athènes, de jolie métropole avec tous ces bâtiments délabrés. Par contre, du haut de l’Acropole, la vue donnant sur la grande ville impressionne. De plus, avec toutes ces ruines et la bonne conservation du Parthénon, cela en fait un site agréable à visiter le temps d’une journée. Il s’agit en fait d’un réel musée à ciel ouvert!

C’est plus au nord que l’on retrouve le fabuleux site des Météores, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Un paysage qui saisit dès qu’on arrive dans le petit village de Kalambaka où se situent les magnifiques monastères perchés tout en haut des falaises rocheuses.

Les îles grecques…

Puis, il y a les îles grecques, ces petits paradis terrestres où le temps s’arrête tout simplement. On se surprend désormais à se laisser porter par le rythme lent et décontracté des gens du coin. On en profite pour explorer, relaxer et déguster les petites douceurs de ce pays fantastique! On admire ses paysages, tous d’une beauté unique et on apprécie ses couchers de soleil que seule la Grèce peut nous offrir. On s’exclame devant ces panoramas où le mélange de couleurs varie selon la destination où l’on se trouve. Que ce soit le bleu intense de la mer, le sable blanc, doré, rose, rouge ou noire de ses plages, la terre noire de lave figée de ses volcans, le bleu turquoise ou vert émeraude de l’eau de ses rivages, les montagnes brunâtres, le blanc éclatant de ses jolies chapelles au dôme d’un bleu resplendissant, le vert des vallées ou des champs d’oliviers ou encore le jaune, orange et rouge vif du soleil au crépuscule, on en reste subjugué à chaque fois. Des petits villages accrochés aux parois d’un volcan surplombant la mer à Santorini, en passant par les mignons petit moulins de Mykonos ou encore par l’immense porte d’Apollon de Naxos, les îles offrent une mosaïque de paysages. En plus d’être le pays pouvant se vanter d’être le berceau de la civilisation occidentale et de la démocratie, la Grèce a beaucoup d’histoires à nous raconter! On n’a qu’à  regarder tous ces vestiges, de vrais petits trésors pour les grecs qui en font leur fierté et qui continuent de faire vivre l’histoire de ces lieux et de ces monuments datant de la Grèce Antique. De plus, profitant de nombreuses ressources naturelles, il est facile de s’adonner à divers sports nautiques ou activités de plein air partout dans le pays.

Les îles, c’est la stimulation de nos cinq sens au quotidien. C’est prendre le temps de regarder, d’écouter, de sentir, de toucher et de goûter les petits bonheurs qui se présentent à nous. C’est prendre le temps de vivre à la grecque. La Grèce, c’est aussi un peuple fier, chaleureux, courtois et ouvert, toujours prêt à nous aider ou à nous conseiller. Ce sont également des gens souriants qui aiment bien avoir du plaisir et faire la fête dans les traditionnelles tavernas. Tous les épicuriens seront ravis de la nourriture de ce pays qui est tout simplement exquise!

santorini-54

L’envers du décor

La pauvreté et la criminalité…

Bien que la Grèce semble aux premiers abords être un pays majestueux et fascinant, la dure réalité de la pauvreté est tout de même évidente dès qu’on débarque à Athènes. On peut tout de suite constater que plusieurs quartiers sont démunis et qu’il y en a d’autres où il  vaut mieux ne pas s’aventurer, car il y a présence de criminalité. Malheureusement, la crise économique qui a frappé le pays lors des dernières années fait de nous des témoins de cette triste vérité qui existe encore aujourd’hui.

L’immigration…

De plus, sur la route menant au site incroyable des Météores, la qualité de vie pénible et déplorable des migrants Syriens nous saisis avec tous ces «bidonvilles» que l’on croise. Des quartiers où la pauvreté est bel et bien présente. Des images qui restent gravées dans notre tête, qui font réfléchir et qui choquent.

La pollution…

Dans un  autre ordre d’idées, il est vraiment difficile de comprendre comment il peut y avoir autant de pollution dans un pays au cadre si enchanteur. En effet, il est tellement désolant de voir les locaux jeter leurs déchets par la fenêtre de leur automobile sur la route. Pour avoir été témoin de cette fâcheuse situation à maintes reprises (autant sur le continent que sur les îles) et pour avoir observer tous ces débris sur le bord des routes, il semblerait que la protection et la conservation de l’environnement ne fasse pas encore partie de la priorité de plusieurs d’entre eux. Bien évidemment, il était inconcevable pour moi d’agir de la sorte et j’en étais outrée à chaque fois.

Les animaux errants…

Tout ceux qui ont a cœur le bien-être des animaux comme moi seront troublés par la surpopulation des chiens et des chats errants en Grèce. J’en ai eu le cœur brisé de voir tous ces animaux abattus, affamés et mal-en-point, seuls et sans famille essayant tant bien que mal de trouver de quoi à manger ou à boire. Une autre triste réalité du pays.

Mes must :

Sur le continent:

  • Faites la location d’une automobile et rendez-vous jusqu’au merveilleux site des Météores, à Kalambaka. Des excursions de groupe en autobus sont également disponibles.
  • À Athènes, une visite à pied de la ville peut être longue et pénible si la température est trop chaude. Optez pour une visite en segway, une façon agréable de découvrir la grande capitale. Voici le lien de la compagnie que j’ai choisie: http://www.athenssegwaytours.com/fr/.

Santorini:santorini-37

  • Mon coup de cœur pour sûr: l’île de Santorini. Faites la location d’un quad et aller vadrouiller sur l’île. Les panoramas sont époustouflants!
  • Profitez de la plage de sable noir, la Perissa Beach.
  • Allez vous balader dans les petites rues étroites d’Oia et admirez ces mignonnes chapelles au dôme bleu toujours très populaires et appréciées des touristes.
  • Rendez-vous au vignoble Santo Wine Winery pour le coucher du soleil.
  • Réservez une excursion à bord d’un bateau question d’aller explorer un peu l’île volcanique de Nea Kamini et de vous baigner dans les hot-springs, une journée sur la Caldera merveilleuse!

Mykonos:

  • Balader vous en scooter sur l’île et aller passer l’après-midi à la Paradise Beach, une des plus jolies.
  • Rendez-vous aux jolis petits moulins ou sur une terrasse de la Petite Venise pour apprécier le coucher du soleil.
  • Marchez dans les petites rues étroites du centre-ville où on retrouve diverses boutiques, restaurants et tavernas.

mykonos-54

Paros:

  • Faites la location d’un quad et allez profiter de la chaleur du soleil à la Golden Beach, ma préférée!
  • Faites un petit arrêt au village côtier de Pisso Livadi pour déguster un gelato ou pour prendre l’apéro.
  • Allez voir le coucher du soleil au magnifique port de Naoussa.

Naxos:naxos-18

  • Montez la colline jusqu’à porte d’Apollon, de cet endroit vous aurez une merveilleuse vue sur la ville!
  • Passez l’après-midi sur une de ses nombreuse plages, notre choix s’est arrêté sur la Prokopios Beach, mais il y en existe beaucoup d’autres à proximité du port.

Rhodes:

  • Une journée est suffisante pour faire la visite de la ville de Rhodes, à moins que vous prévoyez vous balader plus loin sur l’île. En effet, mis à part sa vieille ville et sa forteresse qui attire les voyageurs, il s’agit d’une grande ville où on se sent bien loin de l’ambiance exaltante et même romantique régnant sur les plus petites îles grecques. Un tout autre monde!
  • En après-midi, rendez-vous à la Elli Beach, une plage de galets à l’eau très claire. Prenez soin d’apporter vos souliers d’eau!
  • En soirée, allez vous promener dans le port et dans la vieille ville fortifiée où on peut trouver boutiques, restaurants et bars.

Crête:

  • Ne vous attardez pas trop longtemps dans la grande ville d’Héraklion. Les plus beaux sites à voir se situent davantage à l’ouest du pays, louez un véhicule routier et faites un road trip jusqu’à Chania.
  • Allez passer la journée à la Balos Beach, un vrai petit coin de paradis digne d’une carte postale!
  • Roulez jusqu’au sud-ouest de l’île pour aller profiter de l’Elafonissi Beach, une plage de sable rose.
  • Avec le calme et la tranquillité qui règne sur cette plage, la Falasarna Beach est l’endroit idéal pour relaxer et faire la farniente. Juste en y posant les pieds, on passe tout de suite en mode vacances!
  • Allez flâner dans le petit port de Chania et dans les rues environnantes est également très agréable.

crete-56

Mon itinéraire :

À mettre dans ta boîte à trucs :

  • Bien que très touristiques, il est possible de profiter pleinement des curiosités des îles grecques si l’on décide d’aller les visiter en basse saison (mai, juin, septembre). Semblerait-il que la haute saison (juillet et août) est toujours bondée de gens et que les températures sont très chaudes, trop chaudes. Un peu moins agréable de sillonner le pays dans de telles conditions.
  • À Athènes, si vous désirez faire la visite de l’Acropole, sachez que deux options s’offriront à vous: soit de payer 20 euros pour aller voir le site de l’Acropole seulement ou encore de payer 30 euros pour avoir accès à des musées supplémentaires et pour aller visiter des sites où on peut y voir des ruines. À moins d’être un vrai passionné de ce genre de truc et que vous ayez plusieurs jours à passer sur place, je vous conseille de prendre le forfait à 20 euros qui est suffisant, selon moi, pour profiter de l’attrait principal et qui vous permettra de passer une agréable journée dans cette ville.
  • Le code routier ne semble pas être très clair, voire inexistant en Grèce. En effet, il s’agit d’un aspect plutôt difficile à comprendre autant sur le continent que sur les îles où c’est carrément le bordel! Prenez soin d’adapter votre conduite ou du moins soyez extrêmement prudent sur les routes. Sachez que : automobiles, autobus, scooters, quad, vélo et piétons se partagent la même route, un «beau» mélange où vigilance et anticipation sont les mots d’ordre!paros-21
  • Le meilleur moyen et le plus efficace pour maximiser son temps passé sur les îles est assurément de louer un scooter, un quad ou une auto. Sachez que sur les petites îles (Mykonos, Paros, Naxos et Santorini), la location d’un scooter ou d’un quad est l’idéal, car ceux-ci sont plus facilement maniables pour être en mesure de passer dans les rues étroites et parfois à une seule voie, comparativement à une voiture qui est plus large et encombrante par le fait même. Par contre, il est également très important de considérer le facteur vent de ces îles, alors si vous arrêter votre choix sur la location d’un scooter, il serait préférable que vous ayez déjà un peu d’expérience, car la conduite n’est pas nécessairement facile avec toutes ces rafales.
  • Sachez également que si vous rapporter votre scooter ou votre quad après l’heure de remise et que la compagnie de location a déjà fermé ses portes, vous en êtes responsable jusqu’au lendemain matin. Garez donc votre engin dans un endroit sûr afin d’éviter de vous le faire voler. Les hôtels ont souvent un stationnement privé à cet effet, informez-vous.
  • Pour les plus grandes îles (Rhodes ou la Crête), je suggère la location d’une voiture étant donné que les distances sont plus longues à couvrir. Sinon, il reste toujours l’option des transports en commun (l’autobus), mais sachez que les grecques ne sont pas reconnus comme étant les plus ponctuels, alors il se pourrait que vous attendiez plus longtemps que prévu! … (fait vécu ici).
  • Même en basse saison, prenez soin de réserver vos hébergements à l’avance, sinon vous allez peut-être juste devoir chercher un peu plus longtemps rendu sur place.
  • Pas besoin de réserver les ferrys avant votre arrivée en Grèce si vous y aller en basse saison, il mykonos-2est possible de le faire la veille de votre départ pour les îles. De petits kiosques au nom de la compagnie «Blue Star» sont disponibles et facile d’accès à tous les ports. Le ferry de base se nomme : Blue Star et est plus lent, tandis qu’il existe deux autres compagnies de bateaux-rapides qui se partagent également les liaisons entre les îles : Hellenic Seaways et Sea Jet. Il est possible de vérifier les horaires des ferrys et faire vos réservations sur ce site : http://www.ferries.gr/. Par contre, vaut mieux faire les réservations à l’avance si vous prévoyez votre escapades sur les îles pendant la haute saison.
  • Si votre ferry a du retard, ne pensez pas que vous aurez le temps d’aller prendre un café sur une terrasse! Demeurez dans la file, car quand celui-ci sera amarrer au port, l’arrêt se fera de façon expéditive et vous pourriez le manquer si vous n’êtes pas présent.
  • Malgré le fait que faire un tour à dos d’âne soit terriblement tentant à Santorini, je vous suggère fortement de ne pas faire cette expérience si vous avez à cœur le bien-être des animaux. En effet, de nombreux commentaires sur la maltraitance de ses belles bêtes sont dévoilés au grand jour sur plusieurs sites internet. Personnellement, je n’ai pas voulu encouragé cette triste situation. En espérant que vous ferez de même!
  • S’il vous vient l’envie de boire une ou plusieurs bonnes bouteilles de vin lors de votre passage en Grèce, il existe sur les îles de petites boutiques plus spécialisées en la matière. Par contre, je vous recommande fortement d’aller les acheter dans les épiceries ou même dans les dépanneurs. Vous pourrez trouver de très bons vins (autant le rouge que le blanc) pour moins de 10 euros. Yamas! 😉
  • Les restaurants ne sont pas très dispendieux (surtout les tavernas traditionnelles), profitez-en athenes-159pour vous gâter un peu! En plus, les plats typiques de la Grèce sont tellement bons. Abusez donc de l’huile d’olive et des produits locaux!  Voici quelques must à expérimenter : les mezzés, la salade grecque, le fromage feta, les olives, les souvlakis, la moussaka, le tsaziki, le yogourt grecque, la tarama, les gyros et bien plus! N’oubliez pas d’arroser le tout avec un verre d’ouzo ou de raki, les deux alcools du pays!
  • Boire beaucoup, beaucoup, beaucoup d’eau….avec cette canicule accablante un coup de chaleur peut arriver vite.
  • Vérifier l’horaire de l’ouverture des monastères aux Météores si vous désirez en visiter quelques-uns. À voir sur leur site : https://www.visitmeteora.travel/en/monasteries-visiting-hours . Nota Bene les filles: N’oubliez pas de couvrir vos épaules et de porter une jupe ou une robe longue. Sinon, il est possible d’en faire l’emprunt directement dans les monastères.

meteores-kalambaka-1

  • Réservez à l’avance pour profiter d’une journée en mer à bord d’un superbe bateau afin d’aller découvrir le volcan de Nea Kamini et les hot-springs de Santorini (éviter les maillots aux couleurs pâles, l’eau colorée des hot-springs pourraient les endommager). Plusieurs choix d’excursions possible. Allez voir sur leur site : http://www.santorini-sea-excursions.com/.
  • En Crête, si vous êtes comme moi et que vous désirez partir à l’aventure sur l’île, restez sur les routes principales et asphaltées. Ne vous engagez pas sur des chemins qui sont impraticables. Certaines routes à flanc de falaise peuvent être extrêmement dangereuses! En cas de doute, faites demi-tour! 😉
  • Pensez à respecter l’environnement, même si les locaux ne sont pas des modèles à suivre!
  • Si vous désirez aller admirer le coucher du soleil au vignoble «Santo Wine Winery» à Santorini, n’oubliez pas de réserver si vous voulez être aux premières loges, tout près de la baie vitrée.

santorini-90

 

Finalement, je dois avouer que la Grèce est vraiment une destination de rêve où on se sent constamment dans des lieux paradisiaques. Ce pays m’a surprise autant qu’il m’a séduite. Ma petite épopée m’aura permis de confirmer que j’y retourner assurément un jour pour découvrir encore plus en profondeur ce pays aux panoramas grandioses et enivrants.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s